Retour

De nouvelles vedettes au Zoo sauvage de Saint-Félicien

De nouveaux primates ont fait leur entrée en scène au Zoo sauvage de Saint-Félicien. Après avoir été en quarantaine durant 30 jours, les géladas ont pu découvrir leur nouvel habitat jeudi matin.

Les quatre mâles sont arrivés d’Allemagne le 29 mai dernier. Leur première sortie s’est bien déroulée.

« Ça s’est passé comme un charme. La quarantaine a été levée ce matin et ce matin c’était le grand test pour la sortie dans leur nouvel habitat. C’est l’ancien habitat des ours blancs dans lequel ils sont actuellement. On l’a adapté pour l’espèce évidemment », explique la biologiste Christine Gagnon.

Les pensionnaires semblent déjà à l’aise dans leurs nouveaux quartiers.

« Tout de suite, ils se sont mis à explorer leur habitat. C’est une espèce qui est calme et c’était vraiment beau de les voir grimper, circuler dans l’habitat, aller arracher l’herbe. C’était vraiment beau de les voir », ajoute la biologiste.

Deux autres géladas vont se joindre au groupe. Ils devraient arriver de France mardi prochain.

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien est le seul zoo au Canada où il sera possible d’observer l’espèce.

Plus d'articles