Retour

Débrayage aux cégeps de Chicoutimi, Jonquière et Alma

Les étudiants des cégeps de Jonquière, Chicoutimi et Alma n'ont pas de cours, mardi, en raison de la grève des professionnels du réseau collégial.

Le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), qui regroupe 700 employés, tient sa deuxième journée de débrayage. Les professionnels avaient tenu une première demi-journée de grève le 22 août, lors de la rentrée.

Les syndiqués occupent une quinzaine de postes autres que l'enseignement, tels que conseillers pédagogiques, conseillers en orientation ou analystes en informatique.

La grève touche 17 collèges au Québec. Les professionnels se sont donné rendez-vous pour manifester devant l'Assemblée nationale à Québec mardi midi.

Les syndiqués dénoncent la lenteur des négociations et jugent inacceptables les offres patronales. Leur convention collective est échue depuis le 31 mars 2015. Ils affirment, entre autres, que leur salaire et leurs conditions de travail ne sont pas à la hauteur de leur expertise, puisqu'ils œuvrent à un niveau d'enseignement supérieur.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, seul le Cégep de Saint-Félicien ne fait partie du mouvement.

Plus d'articles

Commentaires