Retour

Déchets du Saguenay : la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean lance des consultations

La Régie des matières résiduelles (RMR) du Lac-Saint-Jean tiendra une série de consultations publiques d'ici le mois de mai pour connaître les inquiétudes des citoyens touchés par l'arrivée des déchets de Saguenay au lieu d'enfouissement technique d'Hébertville-Station.

Ces consultations s'inscrivent dans une volonté d'intégrer l'aspect social à l'élaboration du plan qui permettra d'obtenir les nouvelles autorisations du gouvernement du Québec.

La porte-parole de la RMR, Stéphanie Fortin, explique que l'organisme compte aussi rencontrer le conseil municipal de Saint-Bruno qui demande d'augmenter ses redevances à la municipalité et de mieux informer ses citoyens.

Stéphanie Fortin précise que tous les aspects pourront être soulevés lors de ces consultations. « Tout ça veut dire le chemin, ça veut dire les transports, ça veut dire le site en tant que tel, dit-elle. Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'au moment où on se parle, les études ne sont pas encore faites. C'est la beauté de la chose et c'est pourquoi on va décider de consulter les citoyens tout de suite, en amont, avant qu'on fasse les études. »

Étude indépendante réclamée

Lundi, les élus de Saint-Bruno ont demandé à la RMR du Lac-Saint-Jean d'informer la population sur les impacts de l'arrivée massive des déchets de Saguenay au site d'Hébertville-Station.

Le maire Réjean Bouchard souhaite une nouvelle étude d'impact qui tiendra compte, par exemple, de l'augmentation du nombre de camions sur le territoire, qui passera de 30 à 60.

Les élus veulent aussi obtenir des compensations en fonction de ces effets négatifs. « On dit que ce doit être des spécialistes indépendants, réclame le maire Bouchard. Qu'ils évaluent et définissent la valeur et l'équité que toute retombée doit avoir parce qu'on n'est pas seulement nous là-dedans. Avec un transport triplé, vous comprenez qu'il n'y a pas que la municipalité de Saint-Bruno qui va être impactée. Ça va passer par où? Est-ce que ça passe par le nord, est-ce que ça passe par l'est? Il y a plein de questionnement qui actuellement nous interpelle et on veut, de façon objective, faire un débat sain. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine