Le printemps est une période cruciale pour les adolescents qui tentent de décrocher un premier emploi. Les offres se multiplient ces jours-ci et elles sont proposées par de petites entreprises locales et par des multinationales.

Un texte de Frédéric Tremblay

Chaque année, la chaîne de restaurants McDonald organise une journée nationale d'embauche pour les étudiants avec comme objectif près de 1500 postes à combler au Québec. À Saguenay, des dizaines de jeunes de 16 et 17 ans ont répondu à l'invitation.

« J'avais besoin d'un emploi pis j'ai su par les réseaux sociaux qu'ils engageaient, bien que c'était une journée pour les étudiants aujourd'hui », mentionne Samuel Riverin.

Rio Tinto

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les emplois étudiants chez Rio Tinto ont toujours été convoités. Près de 800 jeunes ont déjà postulé en espérant décrocher l'un des 100 postes estivaux offrant un salaire de 25$ à 35$ de l'heure.

« Les emplois étudiants, c'est pour répondre à un besoin spécifique pour une période temporaire à l'été. Ce sont des emplois très intéressants pour des étudiants qui sont amenés à découvrir les emplois dans nos installations puis c'est un premier contact avec l'entreprise aussi donc ça peut amener aussi des intérêts », explique la responsable des communications de la multinationale, Xuân-Lan Vu.

Internet

Les sites internet spécialisés se sont également adaptés à cette période de l'année avec des sections réservées exclusivement aux travailleurs étudiants.

Chez Emploi-Québec, les employeurs ont accès à une banque contenant des milliers de profils de jeunes de 16 à 24 ans qui recherchent un travail. Cette banque ouvre aussi la porte à un poste dans la fonction publique.

« Le gouvernement du Québec, donc tous les ministères et organismes gouvernementaux québécois, doit piger dans la banque de candidatures du site de placement en ligne. C'est absolument nécessaire pour recruter des emplois étudiants. Donc les étudiants qui veulent occuper un emploi au gouvernement durant l'été doivent inscrire leur candidature en ligne », explique l'économiste chez Emploi-Québec, Marc Tremblay.

Les municipalités jouent également un rôle important comme pourvoyeur d'emplois étudiants. Chaque été, Saguenay engage près de 300 jeunes qui font leurs premiers pas sur le marché du travail.

« On en a besoin à cause de la période estivale qui exige qu'on ait un surplus d'emploi, mais oui, il y a une dimension sociale à laquelle on croit qu'on peut faire quelque chose. Ces jeunes-là peuvent inscrire sur leur CV et subséquemment dans les emplois pour lesquels ils postuleront », mentionne le conseiller aux communications de la Ville, Claude Paradis.

Selon l'Institut de la statistique du Québec, la province se démarque à l'échelle nationale alors qu'un peu plus d'un étudiant sur deux (55%) a déniché un emploi pendant l'été 2015.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine