Retour

Denis Lemieux souhaite des drones militaires à Bagotville

Le député libéral de Chicoutimi-Le Fjord, Denis Lemieux, souhaite profiter de la consultation publique visant à redéfinir le rôle de l'armée canadienne afin d'implanter un centre de drones militaires à Bagotville.

Il estime que ce projet de 3 milliards de dollars pourrait créer 450 nouveaux emplois. Selon le député fédéral, l'acquisition de drones militaires permettrait d'assurer la croissance de la base.

« Je pense que la région serait due pour une croissance de la base militaire de Bagotville et c'est ce que j'aimerais entendre dans les consultations publiques, explique le député. J'aimerais avoir une réponse importante de la population. »

Denis Lemieux croit que Bagotville a une longueur d'avance sur la base de Cold Lake, en Alberta, car la région a déjà de nombreux atouts.

Le député ajoute que le territoire régional serait idéal pour ce type de développement grâce aux nombreuses montagnes, aux plaines, et aux plans d'eau. De plus, l'accès au fleuve Saint-Laurent est rapide.

Des experts, des militaires et des élus seront interpellés dans le cadre de cette consultation publique sur le rôle de l'armée canadienne. Le public est également invité à se prononcer d'ici le 31 juillet.

« La région tout entière est particulièrement interpellée dans cet exercice en raison de la présence militaire chez nous de la base militaire de Bagotville, de la réserve navale et du régiment du Saguenay », a mentionné M. Lemieux.

Infrastructures

Le député fédéral a également confirmé que des séances d'informations et de consultations seront menées à propos des investissements annoncés pour les infrastructures. Il organisera notamment des rencontres à ce sujet avec des maires, des députés et des organisations syndicales de la région.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine