Retour

Denis Trottier n’est pas surpris du départ de Bernard Drainville

L'ex-député péquiste de Roberval, Denis Trottier, croit que Bernard Drainville quitte le Parti québécois principalement pour des raisons de santé.

En entrevue à l'émission Café, boulot, Dodo, Denis Trottier a expliqué que le travail de député est très difficile et que la passion devient moins vive au fil des années.

Il n'est pas surpris par le départ du leader parlementaire du Parti québécois. « Une chose peut-être qu'il n'y a pas beaucoup de gens qui savent, c'est que Bernard a un problème de dos important, dit-il. Il trainait son coussin régulièrement. »

M. Trottier croit aussi que la démission de Bernard Drainville représente une perte importante pour le Parti québécois. « Ce qui est plus important pour nous, c'est que les libéraux ont pris notre place et c'est ce qui est important pour nous. Nous, il faut trouver le moyen de remplacer tout ça », ajoute l'ex-député de Roberval.

Par ailleurs, Denis Trottier est d'avis que la course à la direction du Parti québécois est un bel événement. « Je pense qu'on est en train de s'apercevoir que M. Péladeau, malgré le fait qu'il avait beaucoup de qualités, n'était peut-être pas l'homme de la situation parce que dans le fond, il a essayé de faire un apprentissage extrêmement important, mais c'était difficile », affirme-t-il.

Il attend toutefois de connaître le programme des candidats à la direction avant de se prononcer.

Denis Trottier laisse également entendre qu'il pourrait revenir en politique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine