Les arbres qui contribuent à la beauté du secteur Arvida sont abattus par centaines cette année, la plupart en raison de maladies. La Ville de Saguenay promet de tous les remplacer.

Cet été, quelque 300 arbres, principalement des ormes d'Amérique et des saules, sont coupés. Il s'agit de l'opération la plus importante des dernières années.

« Pour le moment ça, fait mal au coeur, ce n'est pas agréable à voir. Mais, comme élu, il faut regarder sur 20 ans, 25 ans, 30 ans. On va tout replanter où les arbres ont été abattus », affirme le président de l'arrondissement de Jonquière, Carl Dufour.

La maladie hollandaise de l'orme tue l'arbre en quelques années. « C'est une bibitte qui transporte un champignon et qui fait mourir l'orme en deux ans », explique Carl Dufour. « Le saule, c'est un autre problématique, c'est l'orcheste du saule. Lui, il se nourrit des feuilles et c'est pour ça qu'on voit des feuilles brunes très très tôt », ajoute-t-il.

Les arbres abattus seront graduellement remplacés par des érables et des chênes.

Cette année, les coupes devraient coûter entre 125 000 $et 150 000 $, et environ 40 000 $ seront investis pour la plantation de nouveaux arbres.

La Ville espère compléter les coupes dans deux ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine