Retour

Des centaines de personnes marchent pour la Société canadienne du cancer

Près de 1500 marcheurs de Saguenay et d'Alma participent jusqu'à samedi matin au Relais pour la vie. Les participants marcheront durant 12 heures au profit de la Société canadienne du cancer.

Un texte de Jessica Blackburn

Les organisateurs espèrent amasser plus d’un demi-million de dollars dans la région.

« Il y a une partie qui reste dans la région pour aider les gens soit pour les prothèses capillaires et du logement, mais la grosse partie va aller dans les centres de recherche. Dans la région il y en a moins, mais à Québec, Montréal, il y en a plein de chercheurs qui travaillent pour trouver des solutions au cancer », indique le président du comité organisateur, Christian Fillion.

Pour plusieurs, l’événement est l’occasion de montrer qu’il est possible de survivre au cancer. C’est le cas de la porte-parole de l'événement, Annie Lavoie.

En janvier 2017, son médecin lui donnait un an à vivre, mais grâce à un traitement expérimental, elle peut maintenant mordre dans la vie.

« Ce qu’on pensait faire avec ce médicament-là, c’était de réduire la progression de la maladie pour me garder en vie le plus longtemps possible, mais, là, on s’est rendu compte que ça éliminait complètement la maladie. Hier, j’ai vu mon médecin et les trois métastases présentes ont encore diminué. C’est vraiment de l’espoir pour moi. C’est ce qui me permet de rester en vie », raconte Annie Lavoie.

Le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, était aussi sur place. Ce dernier a perdu sa mère du cancer, c’est pour cette raison qu’il a décidé de s’impliquer.

« C’est sûr qu’on a tous quelqu’un qui a déjà eu le cancer [...] C’est en pensant à tous ces proches là qu’il faut marcher », souligne Sylvain Gaudreault.

Selon la Société canadienne du cancer, chaque jour, en moyenne 565 personnes reçoivent un diagnostic de cancer au pays.

En 2017, plus de 80 000 Canadiens sont morts de la maladie.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité