Retour

Des chefs autochtones se mobilisent à propos du sous-financement des services de police

L'abolition du service de police de Mashteuiatsh et le manque de financement des autres corps policiers autochtones feront l'objet d'une conférence de presse à Québec, mercredi après-midi.

Le chef de la communauté innue du Lac-Saint-Jean, Gilbert Dominique, sera en compagnie du chef Terence McBride et de Ghislain Picard, le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador.

Le chef de Mashteuiatsh reviendra sur le sous-financement qui provoquera la fin du service de police autochtone dans sa communauté le 31 mars. Dans un communiqué, les chefs indiquent que les événements survenus près de Val-d'Or la fin de semaine dernière « rappellent l'importance de pouvoir compter sur une police de proximité, efficace et près des communautés physiquement et culturellement ». Ils font référence à l'opération policière qui a mal tourné à Lac-Simon et qui a entraîné la mort du policier Thierry Leroux.

Cette conférence de presse survient la veille d'une rencontre entre le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux et du ministre des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, à Québec.

Plus d'articles