Retour

Des éclaireurs pour guider les aînés dans les moments difficiles

Depuis l'automne, des éclaireurs veillent sur les aînés de quatre municipalités du Saguenay. Ce sont de simples citoyens, mais qui ont une mission particulière pour aider ceux qui les entourent.

À Saint-Fulgence, Louise Tremblay est du nombre. Francine Larouche fait la même chose à Sainte-Rose-du-Nord. Elles ne sont pas intervenantes ni spécialistes. Ce sont des bénévoles qui ont à cœur le bien-être des aînés.

Toutes les occasions sont bonnes pour qu'elles tendent l'oreille. En recevant les confidences des personnes âgées qu'elles côtoient, elles peuvent déceler celles qui traversent une période difficile.

Des dizaines de bénévoles

Au total, 65 personnes portent officiellement le titre d'éclaireurs à Saint-Fulgence, Sainte-Rose-du-Nord, Saint-David-de-Falardeau et Saint-Honoré. Ils ont tous reçu des informations poussées pour mieux reconnaître les signes de maltraitance, d'alzheimer, ou d'abus chez les aînés. Lorsque quelqu'un se confie, ces éclaireurs peuvent les diriger vers les bons services.

Un mouvement qui fait des petits

Désormais, les employés d'une pharmacie et d'un bureau de poste de Saint-Honoré sont aussi des éclaireurs pour mieux aiguiller les clients qui leur feraient des confidences.

D'autres entreprises du Saguenay-Lac-Saint-Jean pourraient même emboîter le pas d'ici quelques mois.

D'après le reportage de Catherine Paradis.

Plus d'articles