Retour

Des élèves du Séminaire Marie-Reine-du-Clergé passent 24 heures sans appareil électronique

Depuis jeudi matin, un groupe de 3e secondaire du Séminaire Marie-Reine-du-Clergé, à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, tente l'expérience de vivre 24 heures sans téléphone cellulaire et sans Internet.

Ce sont les jeunes eux-mêmes qui ont proposé de vivre cette expérience particulière. La plupart vont même passer la nuit dans leur école pour s'assurer de ne pas enfreindre les règles.
« Il y en a déjà qui se sont désisté un petit peu, qui ont eu peur un peu puis que c'est comme une sécurité pour eux d'avoir un téléphone, explique la technicienne en loisirs Claudia Gagnon. C'est sûr que c'est difficile pour certains, même moi je trouve, je le fais aussi avec eux. »

Pour les jeunes, l'expérience représente un défi important. « Un petit peu stressée parce que je ne peux pas l'utiliser, affirme Alicia Guay. Des fois, je parle avec ma mère puis là je ne peux pas lui parler. »

Les règlements de l'école interdisent aux élèves d'utiliser leur téléphone en classe sous peine de le perdre pendant cinq jours.

L'exercice pourrait permettre aux jeunes qui possèdent souvent un appareil intelligent depuis qu'ils ont 12 ans de voir la technologie sous un autre jour.

« Ils ont leur journée de cours normal, sauf qu'on a prévu des activités vraiment. Dès qu'ils finissent l'école, on a des activités en groupe puis on a des activités aussi plus réflexion. Combien de temps j'utilise mon cellulaire par journée? Si on peut les conscientiser un peu sur leur utilisation et leur dépendance », souhaite Claudia Gagnon.

Les jeunes pourront récupérer leur appareil vendredi, à 10 h. Par la suite, il est fort possible que l'expérience soit répétée à plus grande échelle au cours des prochaines semaines.

Plus d'articles