Retour

Des élus veulent relancer le transport aérien au Lac-Saint-Jean

Une étude sur le transport aérien au Lac-Saint-Jean a été annoncée jeudi par les maires d'Alma et de Roberval. L'étude vise à dresser un portrait statistique des besoins en transport aérien en vue d'établir une liaison aérienne vers une ou plusieurs destinations québécoises.

C’est une firme de consultation de la Montérégie, Explorer Solutions, qui a obtenu le mandat de réaliser cette étude.

La Ville de Roberval avait fait le même exercice il y a un an, mais les conclusions s'étaient avérées négatives en raison d'un manque d'achalandage.

En élargissant leur étude à l'ensemble du territoire du Lac-Saint-Jean, les maires Marc Asselin et Sabin Côté sont convaincus que la création d'une liaison régulière vers d'autres villes du Québec est nécessaire même si plusieurs transporteurs ont abandonné un tel service par le passé.

La population du Lac-Saint-Jean est invitée à répondre à un sondage sur les sites Internet des deux villes.

La firme Explorer Solutions qui est spécialisée dans les domaines de l’aérospatiale, du transport de surface et du développement économique invitera également les entreprises à transmettre leurs besoins et leurs attentes.

Le maire d'Alma croit aujourd'hui que le fruit est mûr, notamment après avoir assisté au Sommet sur le transport aérien régional tenu par le gouvernement du Québec en février.

« Je peux vous dire qu’on s’est dit les vérités, puis on s’est dit les problèmes. Maintenant on les connaît. Avec ce qu’on fait là comme travail, on va savoir exactement le degré de service qu’on va pouvoir offrir », a déclaré le maire d'Alma, Marc Asselin.

Alma et Roberval ont dégagé une somme de 21 000 $ pour l’étude. Les conclusions seront connues en avril.

D’après le reportage de Mélissa Paradis

Plus d'articles