Retour

Des enseignants de Saguenay apprennent à sauver des vies

La Fondation ACT souhaite former tous les jeunes du secondaire pour qu'il puisse réagir devant une victime d'arrêt cardiorespiratoire et c'est par leurs enseignants qu'ils veulent y parvenir.

Une dizaine de professeurs de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay ont suivi une formation en réanimation cardiorespiratoire, vendredi, pour être en mesure d'enseigner la bonne technique à leurs élèves.

En plus des manœuvres de base, les enseignants apprennent aussi à utiliser un défibrillateur cardiaque. « Le défibrillateur cardiaque va rétablir une activité électrique anormale du cœur, explique le maître instructeur de la Fondation ACT, Yves Salesse. Normalement, un cœur bat à 60 à 100 battements par minute. Quand il tombe en activité anormale, il monte à 300 battements par minute. »

Le défibrillateur administre une décharge électrique au cœur. L'appareil est sécuritaire et très simple à utiliser puisqu'il explique chacune des étapes à suivre. « Le défibrillateur lui-même analyse si la personne a besoin de recevoir cette énergie-là pour reprendre un rythme normal », ajoute M. Salesse.

Cette année, la Fondation ACT apprendra à environs 310 000 élèves canadiens à utiliser un défibrillateur et à effectuer les manœuvres de réanimation cardiorespiratoire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine