Retour

Des étudiants lancent une forêt comestible à Saint-Félicien

Les étudiants du Cégep de Saint-Félicien pourront vraisemblablement manger plus de fruits grâce à une forêt nourricière mise sur pied par un groupe de Techniques du milieu naturel.

L'endroit est situé au sein même de la forêt d'enseignement du cégep, où les jeunes ont planté de nouveaux végétaux et mis en valeur ceux qui étaient déjà présents.

On y retrouve une cinquantaine de plantes végétales allant du prunier au pommier en passant par le plant de bleuets, de framboises et de camerises. Il y a aussi des noisettes, des fines herbes, du trèfle et des fougères.

Le projet de forêt comestible a été développé dans le cadre d'un cours sur le développement durable.

Les jeunes espèrent ainsi augmenter la souveraineté alimentaire des étudiants.

« La forêt passe d'une équipe à l'autre à chaque année, donc elle va continuer de vivre. L'objectif est que ça devienne une forêt et que ça n'ait pas l'air d'un jardin », mentionne une étudiante impliquée, Léa Saint-Pierre-Castonguay.

Selon un sondage mené par les jeunes, la majorité des étudiants du Cégep ne consomment qu'une à trois portions de fruits et légumes par jour, en raison de l'accessibilité et des prix élevés.

Le département du milieu naturel espère que la production de la forêt permettra également d'améliorer la qualité de l'alimentation de la communauté cégépienne.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?