Retour

Des frayères pour l'éperlan seront aménagées dans le lac Saint-Jean

La Corporation LACtivité Pêche (CLAP) aménagera 25 frayères pour l'éperlan dans le lac Saint-Jean au cours de l'hiver. Il s'agit d'un investissement de 533 000 $.

Ce montant va permettre d'améliorer l'état des frayères, ce qui devrait augmenter la production d'éperlans arc-en-ciel, un poisson qui constitue la principale nourriture de la ouananiche. Ces frayères seront situées au nord-ouest du lac, à environ trois kilomètres au large de l'embouchure des rivières Ticouapé et Mistassini.

Les éperlans se reproduisent déjà dans le secteur, mais le fond du lac est peu propice à la survie des oeufs. Les frayères seront constituées d'îlots de grosses pierres, plus favorables que le sol sablonneux.

En augmentant la quantité de nourriture de la ouananiche, la CLAP espère stabiliser la production du poisson préféré des pêcheurs du lac Saint-Jean.

Cette initiative fait suite à des études menées ces dix dernières années dans le lac Saint-Jean par la Chaire de recherche sur les espèces aquatiques exploitées de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

En plus de la participation financière de la CLAP, le projet est rendu possible grâce au soutien financier de Rio Tinto, des trois MRC du Lac-Saint-Jean, de Pêches et Océans Canada, de la Fondation de la faune du Québec, de Produits forestiers Résolu et de l'ancienne Conférence régionale des élus.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine