Retour

Des hébergements de plus en plus inusités au Lac-Saint-Jean

L'offre d'hébergement s'est grandement diversifiée pour les touristes au cours des dernières années dans la région. Il est maintenant possible de dormir dans un Westfalia sur une plage du lac Saint-Jean ou même de passer la nuit sur l'eau dans un « iloft ».

Le propriétaire de l'Auberge des Îles a mis son Westfalia à la disponibilité des touristes.

Son véhicule, qui peut accomoder quatre personnes, est tout équipé pour cuisiner et pour vivre sur le bord de la plage.

« C'est mythique les Westfalias dans l'histoire. Tout le monde dit : "Ah, moi, j'ai eu un West et j'ai vécu ces choses-là". Ça pourrait pour certains être un retour en arrière sans avoir à se déplacer », explique le propriétaire Éric Larouche.

Mais ce n'est pas la seule façon de dormir sur une plage au bord du Lac-Saint-Jean.

Equinox Aventure offre aux touristes la possibilité de faire du camping en tente sur l'Île Connelly. L'entreprise propose même de dormir directement sur l'eau dans « l'iloft ».

Les vacanciers peuvent s'y rendre en kayak.

« Les gens arrivent avec le visage un peu tendu. Ils reviennent le visage tout détendu, on voit vraiment la différence dans leurs yeux à quel point l'expérience a changé leurs émotions de départ en partant. C'est vraiment revigorant comme expérience », raconte Daphnée Cayouette, préposée à la location d'Equinox Aventure.

L'économie de Saint-Gédéon repose en grande partie sur le tourisme. En été, sa population quadruple, précise le maire, Émile Hudon.

Le parc national de la Pointe-Taillon travaille de son côté sur le développement de 70 nouveaux terrains de camping dans le secteur de Saint-Gédéon.

Le projet est évalué à 5 millions de dollars et pourrait voir le jour au plus tard en 2020.

D'après le reportage de Claude Bouchard

Plus d'articles