Retour

Des lampadaires installés bientôt sur la 169 à St-Prime

La route 169 à l'entrée de Saint-Prime sera éclairée. La municipalité installera sous peu des lampadaires dans le secteur où le jeune Simon Paquette a perdu la vie en novembre 2016, frappé possiblement par une déneigeuse.

Cette décision fait suite au rapport du coroner Carol Gagné qui avait fait cette recommandation au ministère des Transports.

Il n'y a aucun éclairage sur la route 169, à l'entrée de la municipalité.

Selon le rapport du coroner Gagné, c'est l’un des facteurs qui explique la mort de Simon Paquette à l’automne 2016.

Le conseil municipal a décidé de corriger la situation.

Il a donné le feu vert à l'installation de 14 lampadaires, dont les coûts sont estimés à 11 000 dollars.

Diminution de la limite de vitesse

Depuis la mort du jeune de 17 ans, la limite de vitesse a été abaissée à 70 km/h, ce que semblent ignorer plusieurs automobilistes.

Le maire souhaite également que le nombre de voies passe de quatre à deux et qu'une voie centrale pour les virages soit aménagée.

« On sensibilise à chaque année les gens pour ralentir. Ils rentrent dans une municipalité. Il y a des enfants qui circulent alors c'est très important que tout le monde se donne le mot. », a déclaré Lucien Boivin.

La municipalité aimerait aussi ajouter un trottoir dans cette zone.

Quant au ministère des Transports, il étudie actuellement la possibilité d'appliquer toutes les mesures de sécurité suggérées par la municipalité.

D’après le reportage de Mélissa Paradis

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards