Retour

Des moines tibétains font un passage remarqué à Saint-Félicien

Saint-Félicien a accueilli trois moines tibétains venus faire connaître à la population leur culture bouddhiste grâce à l'art mandala et aux chants traditionnels.

Il n'y a pas à dire, Saint-Félicien a été le théâtre d'un véritable travail de moine cette fin de semaine. Il a fallu trois jours aux moines tibétains pour compléter minutieusement un mandala fait de sable, un art traditionnel sacré du Tibet.

Il s'agit d'une reproduction de ce qui est écrit dans les textes de Buddha, précise le moine et coordonnateur du Centre bouddhiste Paramita du Québec, Jason Simard.

« Chaque couleur, chaque forme, chaque symbole représente une qualité spirituelle à développer et les moines reproduisent ça pour s'exercer à développer ça en eux », précise celui qui accompagnait les trois moines tibétains.

Ces moines tibétains de la même tradition que le Dalaï Lama étaient de passage pour faire connaître leur culture. Ainsi, ils souhaitent amasser des fonds pour leur monastère détruit au Tibet et reconstruit en Inde.

En plus du mandala, des conférences et des séances de méditation étaient à l'horaire. Mais ce sont surtout les chants traditionnels qui ont marqué l'imaginaire.

Il s'agissait là d'une occasion en or pour les Félicinois de s'immerger dans une culture qui gagne du terrain ailleurs au Québec.

Cette communauté bouddhiste a entrepris de visiter plusieurs villes à travers le Québec pour livrer des messages de paix et de sagesse.

D'après le reportage de Rosalie Dumais-Beaulieu

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards