Retour

Des producteurs en colère contre Diffusion Saguenay

Des producteurs privés reprochent à Diffusion Saguenay de leur faire concurrence déloyale quand vient le temps de présenter des spectacles d'envergure. Radio-Canada a appris qu'une pluie de critiques s'abat sur le quasi-monopole du diffuseur.

Le diffuseur, créé sous l'administration de Jean Tremblay, gère trois salles de spectacles, les scènes de la zone portuaire et de l'agora de la Baie en plus de produire la Fabuleuse histoire d'un royaume et d'être propriétaire de la billetterie municipale.

Au moins deux producteurs ont manqué l'occasion de présenter des spectacles après s'être vu refuser l'accès aux salles de spectacles que gère l'organisme paramunicipal Diffusion Saguenay.

Le producteur Robert Doré par exemple soutient que s’il ne présente pas le spectacle Décembre de Québec Issime à Saguenay cette année, c’est parce que Diffusion Saguenay lui a bloqué l’accès au Théâtre du palais municipal de La Baie.

« On m'a dit qu'elle n'était pas disponible, qu'ils étaient en préparation d'un nouveau show de Noël. Après avoir consulté l'agenda, on m'a confirmé qu'il n'y en avait pas de spectacle de Noël. Alors déçu...oui », concède Robert Doré.

Le producteur Robert Hakim n'est pas plus tendre à l'endroit de Diffusion Saguenay. Il soutient avoir raté l’occasion de présenter Styx au Centre Georges-Vézina cet été, sous prétexte que l'amphithéatre ne peut plus accueillir de spectacles, pour des raisons techniques.

Robert Hakim affirme que par la suite, Diffusion Saguenay a conclu sa propre entente avec le groupe rock pour produire le spectacle dans le même centre sportif, en août dernier.

Diffusion Saguenay se défend

Diffusion Saguenay soutient qu’il tente simplement d’harmoniser l’offre de spectacle régionale.

Changement de garde

En campagne électorale, la nouvelle mairesse, Josée Néron, s'est engagée à mettre sur pied une table de concertation.

Elle veut réunir les organisateurs d'événements et Diffusion Saguenay afin que chacun trouve son propre créneau, sans se faire concurrence déloyale.

Avec les informations de Jessica Blackburn et Mélanie Patry

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine