Retour

Des projets d’expansion à la scierie Petit-Saguenay

La production a repris à la scierie de Petit-Saguenay, fermée en 2014 au terme de deux années d'efforts de relance.

Les installations ont été rachetées à la fin de 2015 par la scierie Dion et fils, de Saint-Raymond-de-Portneuf et Fabrication PFL, de Lévis.

Si une partie des approvisionnements en feuillus de l'usine a été transférée dans les installations des nouveaux propriétaires, l'usine de Petit-Saguenay emploie tout de même 15 personnes.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, a visité les installations lundi. Il affirme que l'entreprise est à la recherche de nouveaux approvisionnements de bois.

« Ils opèrent une ligne de sciage, ils se spécialisent dans du bois de plus de sept pouces à peu près, donc en faisant des échanges avec d'autres régions qui se spécialisent dans du petit bois, il y a de la place pour mettre une autre ligne de sciage de bois de ce diamètre là pour augmenter la capacité, explique le ministre Lessard. C'est une petite ligne de sciage, c'est tout petit, mais quand c'est bien fait, ça libère de la forêt pour les autres aussi parce qu'ils prennent du tremble principalement. »

La scierie Petit-Saguenay emploie également 25 travailleurs pour la récolte du tremble.

Plus d'articles

Commentaires