Retour

Des psychiatres de la région inquiets des conséquences de la légalisation du cannabis

Cinq médecins psychiatres du Saguenay-Lac-Saint-Jean signent une lettre ouverte dans le journal le Progrès week-end à propos de leurs inquiétudes sur le projet fédéral de légalisation du cannabis et de son impact sur le cerveau des jeunes.

Les psychiatres Annick Bernier, Luc Cossette, Laurent Coulloudon, Jean-François Voisine et Pierre Zwiebel cosignent leur lettre avec la présidente de l’Association québécoise des programmes pour premiers épisodes psychotiques (AQPPEP), Amal Abdel-Baki, la présidente de l’Association des médecins psychiatres du Québec, Karine Igartua, et le vice-président de l’AQPPEP, David Olivier.

Ils demandent aux législateurs fédéraux de fixer l'âge légal pour la consommation de cannabis à 21 ans plutôt qu'à 18 ans pour des raisons de santé.

La consommation de marijuana peut entraîner des psychoses, selon ces médecins, qui affirment voir tous les jours des jeunes adultes dont la vie a basculé après avoir consommé du cannabis.

Les psychiatres estiment que la consommation de cette drogue n'est pas banale et que le Canada doit donner à sa jeunesse les moyens de se protéger. Le gouvernement doit aussi informer la population des risques potentiels, croient les psychiatres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine