Retour

Des témoins commencent à être entendus au procès de Jean-Philippe Blanchette

À la première journée d'audiences du procès devant jury de Jean-Philippe Blanchette, trois témoins ont déjà été entendus au palais de justice de Chicoutimi.

L’homme de 36 ans est accusé de conduite avec les facultés affaiblies et de conduite dangereuse ayant causé la mort de sa conjointe, Kathleen Haché-Binette, il y a trois ans.

Après avoir reçu les directives du juge, le jury a entendu un citoyen à qui Jean-Philippe Blanchette est allé demander de l’aide après l’accident du 15 août 2014.

On y apprend que l’accusé s’était rendu dans un sentier forestier entre les rues Jobin et Théberge, dans l’arrondissement de Chicoutimi, pour faire du hors-piste avec son véhicule tout-terrain.

Le témoin, Pierre Champagne, affirme que Jean-Philippe Blanchette a admis avoir bu de la bière lorsqu’il s’est présenté chez lui.

La couronne a par la suite appelé à la barre Frédéric Cormier, l'un des premiers policiers à être arrivés sur les lieux du drame.

Selon des photos qu’il a prises, le véhicule a été retrouvé au fond d’un ravin, avec des canettes de bière et une ceinture non bouclée à l’intérieur.

Une seconde série de photos

Le jury a pu examiner une autre série de photos, cette fois issues du téléphone cellulaire de la victime, Kathleen Haché-Binette.

Ces clichés ont été présentés par la troisième personne à témoigner, Jessie Lalande, une technicienne au Service d'identité judiciaire de la police de Saguenay.

Sur une photo, l'accusé apparaît avec une bière à la main.

La dernière photo, prise en contre-plongée, présente le devant de la jeep montée sur une grosse roche le soir de l'accident.

D’après les informations de Gilles Munger

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine