Retour

Desbiens : l’homme disparu dans la rivière tentait d’attraper son appareil photo

Les plongeurs de la Sûreté du Québec (SQ) ont débuté les recherches dans la rivière Métabetchouane afin de retrouver l'homme de 24 ans tombé dans les rapides mercredi soir.

Une quinzaine d’enquêteurs de la Sûreté du Québec (SQ) et des bénévoles sont à pied d’œuvre près de la rivière Métabetchouane, à Desbiens, afin de retrouver l’homme qui manque à l'appel.

Récit des événements

L'ami du disparu, Julien Déziel, a voulu faire découvrir le secteur du Trou de la Fée à trois copains français, qui étudient dans la région.

Ils étaient à la fin d'une passerelle suspendue qui traverse la rivière Métabetchouane lorsqu'un d'entre eux a échappé son appareil photo. En voulant le rattraper, il a glissé dans l’eau.

Julien Déziel a tenté de l’accrocher, mais il s’est retrouvé lui aussi dans la rivière tumultueuse. Il a dérivé sur environ 500 mètres, avant de réussir à rejoindre la rive.

Il a ensuite dû marcher deux heures en forêt pour retourner à l'entrée du site touristique, qui est fermé à cette période de l’année.

Recherches intensives

Le poste d'enquête mobile de la SQ est installé sur le site du Glamping parc de Desbiens. Un hélicoptère de la base de Bagotville sillonne également le secteur. De plus, une embarcation nautique de la SQ se trouve sur le lac Saint-Jean, à l’embouchure de la rivière Métabetchouane.

Les policiers ont toujours espoir de retrouver le disparu. Ils croient que s’il a réussi à sortir de la rivière, il pourrait s’être perdu en forêt.

Plus d'articles

Commentaires