Retour

Deux ans d’emprisonnement pour avoir agressé sexuellement sa fille

Un homme d'une cinquantaine d'années du Saguenay a pris lundi le chemin du pénitencier. Il a été condamné à deux ans de détention ferme après avoir reconnu avoir posé des gestes à caractère sexuel sur sa fille.

Les actes reprochés à l'homme se sont déroulés entre janvier 2012 et septembre 2015. Il s'agit d'attouchements sexuels et d'incitation à poser des gestes à caractère sexuel.

Sa victime, sa fille, n'avait que 10 ans lors des premiers contacts. Elle avait 14 ans lorsqu’elle a parlé de la situation à une intervenante de son école qui a fait un signalement à la Sûreté du Québec (SQ).

Le père a été arrêté en octobre 2015 puis remis en liberté sous diverses conditions. Il a finalement plaidé coupable en novembre dernier à tous les chefs d'accusation qui pesaient contre lui.

Lundi, l’avocat de la défense et le procureur des poursuites criminelles et pénales ont fait une suggestion commune de deux ans de pénitencier au juge.

La Couronne a songé à une sentence plus lourde, notamment parce que la victime devra vivre avec les séquelles de cette relation malsaine, mais le ministère public s'est finalement rallié à l'avocat de la défense, Claude Beaulieu, qui a souligné que son client suivait une thérapie depuis plus de 13 mois et qu'il regrettait profondément ses gestes.

Il a ajouté que les rapports présentenciels et sexologiques étaient favorables à l'accusé.

« Les rapports sont relativement positifs, ce qui fait que le juge en a tenu compte et que les deux parties en ont tenu compte pour faire une suggestion commune », explique Claude Beaulieu.

Après sa détention, le quinquagénaire sera soumis à une probation de trois ans. Il devra poursuivre sa thérapie et sera inscrit à vie sur le fichier des délinquants sexuels à contrôler.

D'après le reportage de Louis-René Ménard

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les plus beaux hôtels écologiques du monde