Retour

Deux ans de prison en collectivité pour Lawrence Guillemette

Lawrence Guillemette, 64 ans, écope d'une peine de deux ans moins un jour de prison dans la collectivité pour des accusations d'attentat à la pudeur et d'agression sexuelle sur neuf victimes d'âge mineur.

Le juge Paul Guimond a rendu sa décision vendredi au palais de justice de Roberval.Le magistrat a finalement entériné la suggestion commune de la défense et de la Couronne dans le dossier du délinquant sexuel. Les deux parties estimaient que cette peine serait beaucoup plus sévère qu'une peine d'emprisonnement puisque l'accusé doit la purger en totalité.

Lawrence Guillemette a auparavant plaidé coupable aux 18 chefs d’accusation qui pesaient contre lui. Les événements sont survenus entre 1976 et 1988.

Il avait écopé d'une amende de 500 $ et d'une probation de trois ans en 1994 pour des gestes commis durant la même période. À l’époque, il n’y avait aucune peine minimale pour ce genre de crime.

Le délinquant avait par la suite suivi une thérapie d'un an et demi.

Conditions

L'individu sera assigné à sa résidence de Québec ou de Saint-Félicien 24 h sur 24. Le juge a rappelé que l'accusé sera encadré de façon serrée pour les cinq prochaines années.

Il devra aussi soumettre un échantillon d'ADN et sera inscrit au registre des délinquants sexuels à perpétuité.

D'après les informations de Jessica Blackburn

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine