Benjamin Goulet est condamné à 24 mois de prison pour avoir tenté de mettre le feu à deux résidences de Saguenay au début de novembre.

Le jeune homme qui avait alors 19 ans s'était introduit dans deux résidences de la rue William, dans l'arrondissement de Chicoutimi. Il avait versé de l'essence à l'extérieur des résidences, sachant que des gens s'y trouvaient.

Benjamin Goulet n'a toutefois pas été en mesure d'allumer d'incendies puisqu'il n'avait ni allumette ni briquet avec lui et qu'il n'en a pas trouvé.

La Couronne proposait 36 mois de pénitencier tandis que la défense proposait 6 mois.

« Ce sont des crimes qui sont graves, reconnait l'avocat de Benjamin Goulet, Olivier Théorêt. Tout le monde a droit d'avoir une certaine quiétude dans sa résidence privée. C'est une peine qui est sévère parce que c'est un jeune homme qui avait seulement 19 ans à l'époque, qui est sans antécédent judiciaire, qui a eu une période de désorganisation importante. Des problèmes de toxicomanie, des problèmes de comportement, des problèmes de santé mentale. »

Benjamin Goulet avait été pris en fuite par les policiers qui avaient été appelés par un résident de la rue William qui avait été réveillé par le bruit fait par le jeune homme qui s'était introduit dans sa maison.

La peine maximale prévue au Code criminel pour les accusations qui pesaient contre Benjamin Goulet est la prison à vie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine