Retour

Deux jours de grève dans 23 CPE de la région

Les travailleuses en garderie de 23 centres de la petite enfance (CPE) de la région tiendront deux jours de grève pour protester contre la lenteur des négociations avec les employeurs locaux.

Les syndiquées des 23 CPE ont envoyé un avis aux parents pour les informer de cette grève prévue pour les 16 et 19 février.

Elles accusent les dirigeants de ces garderies de négliger plusieurs points qui n'auraient aucune incidence financière, comme le respect de l'ancienneté, les horaires de travail et les vacances.

Les travailleuses en CPE avaient déjà réglé les clauses salariales avec le ministère de la Famille l'automne dernier. Leur contrat de travail est échu depuis le 31 mars 2015.

Plusieurs tables de négociation

La Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN représente ces travailleuses en garderie.

Elle indique que quatre CPE de la région, regroupés dans la « table de négociation numéro 3 », ont déjà une entente de principe. Ce sont les deux autres groupes de négociation, qui représentent la majorité des CPE, de la région qui seront touchés par la grève.

Rappelons qu’en octobre dernier, pas moins de 400 CPE du Québec étaient fermés à l’occasion d’une journée de grève.

D'après le reportage de Gilles Munger

Plus d'articles