Retour

Deux morts en deux jours sous les balles de la police au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Dave Tremblay, l'homme de 27 ans atteint par balle, samedi, par des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) a succombé à ses blessures tard samedi soir. C'est la deuxième fois ce week-end qu'une opération policière fait un mort dans la région.

L'histoire a commencé en avant-midi dans le rang Saint-Jean à Dolbeau-Mistassini. Des résidents ont appelé les patrouilleurs en raison de la présence d'un individu suspect dans une voiture.

Quand les agents se sont approchés, Dave Tremblay aurait pris la fuite et a roulé sur une distance d'une dizaine de kilomètres avant d'arriver dans une impasse. Il serait alors sorti de sa voiture et une altercation physique se serait produite avec un policier.

L'homme serait finalement remonté à bord de son véhicule pour se sauver à nouveau, mais les policiers avaient installé un tapis clouté quelques kilomètres plus loin sur lequel le suspect aurait roulé. C'est à ce moment qu'il aurait sorti une arme et qu'il aurait tiré en direction des policiers pour la première fois.

Il aurait ensuite poursuivi son chemin jusqu'au rang Sainte-Marie où d'autres coups de fou auraient été échangés. L'individu se serait dirigé vers une résidence et c'est à cet endroit qu'il aurait été touché par au moins un projectile.

Enquête indépendante

Comme l'événement met en cause des policiers de la Sûreté du Québec, le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a confié l'enquête indépendante au Service de police de la Ville de Québec.

Des enquêteurs du module des crimes majeurs et des techniciens en identité judiciaire se sont rendus à Dolbeau-Mistassini pour étudier la scène.

Vendredi, un homme est aussi décédé après avoir été atteint par balle par des policiers de la Sécurité publique de Saguenay.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine