Retour

Deux soeurs franchissent le cap des 100 ans au couvent de Chicoutimi

Marie-Alice et Gertrude Boily, deux soeurs religieuses unies par les liens du sang, ont toutes deux franchi le cap du 100 ans. Elles ont longtemps demeuré dans des établissements différents, mais aujourd'hui, elles sont réunies sous le même toit, c'est-à-dire au couvent de Chicoutimi.

Marie-Alice Boily, aujourd'hui âgée de 102 ans, est entrée chez les soeurs Antoniennes de Marie avant la Deuxième Guerre mondiale. Elle avait à peine 18 ans à l'époque. Sa soeur cadette, Gertrude, maintenant âgée de 100 ans, lui a emboîté le pas lorsqu'elle avait 25 ans.

Sur les traces de sa soeur aînée

« Elle a peut-être eu une influence sur ma décision. Je suis rentrée plusieurs années après elle parce que j'ai enseigné avant d'y entrer », se rappelle la cadette, Gertrude Boily.

Au fil du temps, leur rôle au sein de l'église catholique a évolué.

« Quand on est jeune, on aime le bon Dieu et on veut le servir, mais quand on vieillit, on est plus indépendante même si la foi est toujours là », explique Gertrude Boily.

Les deux soeurs proviennent d'une famille de 16 enfants où la religion était très présente.

La congrégation des Antoniennes de Marie compte aujourd'hui 34 religieuses à la maison mère de Chicoutimi.

Plus d'articles