Retour

Deuxième étape de la traditionnelle Coupe du Lac

Pour la deuxième étape de la traditionnelle Coupe du Lac, 19 voiliers sont partis de la marina de Roberval ce matin. Les équipes de navigateurs planifiaient rejoindre Péribonka en environ trois heures.

La Coupe du Lac est une compétition amicale organisée chaque année depuis plus de 25 ans. L'organisateur de l'événement, Pierre Tremblay, constate que l'engouement pour la voile augmente tranquillement depuis quelques années. « De plus en plus de jeunes, des jeunes familles, des nouveaux gens. Des gens de l'extérieur aussi qui viennent ici au Lac-Saint-Jean. Il y en a qui ont découvert le Lac en faisant de la voile ou même du bateau à moteur et qui ont adopté cette merveilleuse place-là. Ici, à part la marina de Roberval, elles sont toutes pleines. »

Quelques minutes avant leur départ, les navigateurs ont reçu les consignes et les règles de la course. Avec la menace de pluie, ils analysaient les conditions. 

« Quand il n'y a pas beaucoup de vent, c'est encore plus technique que quand il n'y a pas beaucoup de vent. Les ajustements sont plus fins, c'est plus de précision, puis il faut faire travailler la patience aussi parce qu'on ne roule pas vite sans vent », a expliqué Dominic Downey, participant. 

Développer la passion

Plusieurs raisons ont amené les participants développer la voile comme passion. 

« C'est un accident de parcours, a raconté Sébastien Harvey. J'ai un ami qui avait un voilier, il nous a invités, puis quatre jours après, on en avait un. C'est une mouche qui nous pique. On essaie d'impliquer les enfants, mais aujourd'hui c'est jour de compétition, alors chaque chose en son temps », a-t-il témoigné

Pour certains, le sentiment de liberté les a convaincus d'embarquer à bord.

Pour la troisième et dernière étape de la compétition demain, les participants devront faire le trajet entre Péribonka et St-Gédéon.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine