Retour

Deuxième manifestation des brigadières scolaires à Saguenay

Les brigadières scolaires ont manifesté devant la Place du citoyen, dans l'arrondissement de Chicoutimi, vendredi matin, pour dénoncer la lenteur des négociations visant le renouvellement de leur convention collective.

Depuis le début des négociations en octobre, seulement cinq rencontres ont eu lieu avec les représentants de la Ville de Saguenay.

À lire aussi : Les brigadiers scolaires de Saguenay dénoncent leurs conditions de travail

Le principal point d'achoppement touche les salaires. Les brigadières demandent 16 dollars l'heure, ce qui représente une augmentation de 17 % qui correspond aux salaires versés dans des villes comparables au Québec.

Pour ces travailleuses, il s'agit d'une simple reconnaissance de l'importance de leur travail. « Ça m'a fait beaucoup de peine qu'il y en ait qui nous abaissent, qu'on est des grands-mères qui brassent le sucre à la crème puis qui vont lever une pancarte, raconte la brigadière Francine Dakin. C'est faux. Premièrement, on ne fait pas toutes du sucre à la crème et après ça, on n'aurait pas le temps de toute façon. Les femmes, il y en a de tous les âges dans les brigadières et si les femmes font ça à tous les âges, c'est parce que financièrement, elles n'ont pas le choix. »

Le président du Conseil central de la CSN au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Engelbert Cottenoir, rappelle pour sa part que les brigadiers scolaires, des femmes pour la grande majorité, ont un rôle essentiel à jouer pour la sécurité des écoliers.

« Il y en a qui pensent que ce sont rien que des personnes qui tiennent des bâtons et qui pensent que c'est facile, souligne-t-il. Il faut faire preuve de jugement. Ils sont capables d'analyser les situations, ils sont capables de réagir parce que ce qu'on me dit, c'est qu'il y a toute sorte de situations qui arrivent tous les jours et les dangers ne viennent pas toujours de la route. »

On compte 90 brigadiers scolaires à Saguenay.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine