Retour

Déversement d’huile hydraulique à Saint-David-de-Falardeau

Le service d'Urgence-Environnement a été appelé au lac Brochet de Saint-David-de-Falardeau à la suite d'un déversement d'huile hydraulique survenu à la centrale Jim-Gray.

Produits forestiers Résolu (PFR) a réalisé des travaux sur ses conduites d'huile hydraulique de la centrale, mercredi, et s'est aperçu jeudi matin qu'il y avait une fuite dans le lac.

Le porte-parole de PFR, Karl Blackburn, explique que la compagnie tente de trouver de quelle conduite provient la fuite. « Probablement que l'une d'elles a lâché, c'est ce qu'on est en train de faire comme expertise avec le ministère pour s'assurer de régler la situation le plus rapidement possible », dit-il.

M. Blackburn affirme que 90 % des hydrocarbures ont été récupérés. Il resterait près de 75 litres dans le lac Brochet.

La porte-parole du ministère de l'Environnement, Stéphanie Lemieux, indique que c'est un résident du secteur qui a signalé la présence d'un film d'huile à la surface du lac.

« La compagnie a mandaté une firme d'experts en matière de récupération d'hydrocarbures pour d'une part confiner les hydrocarbures et éventuellement les récupérer », précise-t-elle.

Un avis de non-consommation d'eau a été émis puisque de nombreux résidents puisent leur eau dans le lac Brochet.

Le ministère de l'Environnement a aussi avisé la direction de la santé publique de l'évènement, puisqu'il y a certaines consignes à respecter.

« Si les personnes veulent aller prendre une douche ou laver la vaisselle et qu'elles sentent une odeur d'hydrocarbures, on leur dirait de ne pas utiliser l'eau, mentionne le porte-parole du Centre intégré universitaire de la santé et des services sociaux, Marc-Antoine Tremblay. Et pour les personnes qui voudraient aller se baigner dans le lac Brochet, si elles voient des traces d'hydrocarbures, on déconseille d'aller se baigner. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine