Retour

Dévoilement d’une plaque pour commémorer une course de canot mortelle à Alma

Une plaque commémorative trône désormais devant la passerelle Damase-Boulanger, à Alma, afin de rappeler la mémoire des deux Autochtones qui ont péri lors d'une course de canot à l'été 1967.

La plaque a été dévoilée jeudi soir aux abords de la rivière Petite-Décharge, à un jet de pierres de l’endroit où s’est déroulé le drame il y a 50 ans.

Le 3 août 1967, deux Autochtones de Mashteuiatsh ont perdu la vie alors qu’ils participaient à une course de canot sur la rivière Petite-Décharge. Lauréat Dominique (35 ans) et Joseph Benjamin (52 ans) s’étaient élancés les premiers dans la rivière tumultueuse. Leur embarcation a chaviré quelques instants plus tard. Près de 25 000 spectateurs les ont vus se noyer.

La cérémonie s’est amorcée aux rythmes du tambour traditionnel. Des dizaines de membres de la communauté de Mashteuiatsh et des alentours étaient présents, de même que de nombreux membres des familles des deux défunts. Ils ont assisté avec émotion au dévoilement de la plaque.

Deux artistes, Sonia Robertson et Charles Gagnon (dit Sagalane), avaient préparé un texte à la mémoire des deux canotiers, et ils ont apporté des objets pour leur rendre hommage.

Le chef de la communauté de Mashteuiatsh, Clifford Moar, était heureux de voir autant de gens rassemblés. Il espère que cette commémoration sera reçue comme un baume pour les proches des disparus.

Le maire d'Alma, Marc Asselin, a été témoin de cette double noyade alors qu’il avait 14 ans. « C’est resté gravé dans ma mémoire », a-t-il mentionné. Il espère que cette plaque commémorative permettra de perpétuer l’histoire, même un demi-siècle après les événements.

Le dévoilement de la plaque commémorative se déroulait en marge des fêtes du 150e anniversaire d’Alma.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine