Retour

Différence d’interprétation sur la proposition d’un nouveau mode de scrutin

Les deux députés libéraux provinciaux de la région font une sortie en règle contre la proposition d'un nouveau mode de scrutin au Québec.

Les partis d'opposition proposent de mettre sur pied un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire.

Le Parti québécois, la Coalition avenir Québec et Québec solidaire s’allient pour qu’une partie des députés soient élus à la majorité simple et que d’autres soient élus soient nommés en fonction du pourcentage des votes à chaque parti.

Les libéraux pensent que les régions perdraient au change.

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, est en complet désaccord et assure qu’aucune région du Québec ne perdrait de quantité de députés.

Il précise que les deux députés nommés n'appartiendraient plus à une circonscription, mais à la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les députés de l'opposition se donnent un an pour écrire et déposer un projet de loi pour réformer le mode de scrutin dans la première année de leur arrivée au pouvoir, selon l’issue des prochaines élections générales à l’automne.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards