Retour

Disparition d'Hélène Martineau : la SQ installera un poste de commandement

La Sûreté du Québec entend souligner à sa façon le premier anniversaire de la disparition d'Hélène Martineau. Les policiers installeront une nouvelle fois jeudi leur poste de commandement dans l'arrondissement d'Arvida.

Hélène Martineau, âgée de 48 ans, n’a pas été revue depuis le 12 avril 2017.

Le porte-parole de la Sûreté du Québec précise qu'un poste de commandement mobile sera installé dans le quartier où elle vivait, un an jour pour jour après sa disparition. L’objectif de cette opération est d’obtenir de nouvelles informations.

De son côté, le conjoint d'Hélène Martineau, Michel Larouche a publié un communiqué mercredi où il déplore le retour des enquêteurs. Sa famille et lui souhaitent vivre cette période à l’abri des regards.

Michel Larouche ajoute qu'après avoir collaboré à l'enquête, il entend cette fois refuser de rencontrer les policiers avant le mois de mai.

L'homme, qui a été interrogé de nombreuses fois par la Sûreté du Québec et qui s'est même soumis au test du polygraphe, affirme que le regard des gens va le suivre toute sa vie.

Michel Larouche n'écarte encore aucune possibilité pour expliquer la disparition de sa femme. Il espère pouvoir offrir une récompense à toute personne qui ferait évoluer l'enquête.

Plus d'articles