Retour

Disparition d’Hélène Martineau : la thèse du meurtre étudiée par la Sûreté du Québec

Pour la première fois depuis la disparition d'Hélène Martineau, la Sûreté du Québec (SQ) affirme qu'elle étudie la théorie du meurtre. Aucun suspect n'est cependant identifié.

« L’enquête n’est pas terminée. Ça se poursuit. Présentement, il y a une hypothèse qui est envisagée, celle d’un meurtre. Maintenant, on va devoir attendre la fin de l’enquête », précise le sergent Claude Denis de la SQ.

Le dossier a été confié au Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la SQ la semaine dernière.

Vendredi, la maison d'Hélène Martineau a été passée au peigne fin. La SQ n’apporte aucune autre précision sur l’enquête.

La femme de 48 ans est disparue depuis le 12 avril. Elle habite sur la rue Montgomery dans le secteur d’Arvida à Saguenay.

Les recherches de la Sécurité publique de Saguenay et de la Sûreté du Québec et de la police n’ont rien donné jusqu’à présent.

Plus d'articles

Commentaires