Retour

Disparition d’Isabelle Lévesque : les plongeurs de la SQ mettent fin aux recherches

Après une journée de recherches pour retrouver le corps d'Isabelle Lévesque dans la rivière Saguenay, les plongeurs de la Sûreté du Québec (SQ) n'ont trouvé aucun indice leur permettant de poursuivre les opérations.

Un texte de Chantale Desbiens

Quatre plongeurs ont participé aux fouilles dans le secteur de la marina de Chicoutimi, entre 10 h et 15 h 30, avant de mettre fin aux recherches. Leurs travaux ont été concentrés à cet endroit parce que des traces de pas se dirigeant vers la rivière avaient été aperçues par un bénévole, dimanche.

Le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, Bruno Cormier, précise que deux couloirs de plongées ont été délimités pour réaliser les recherches.

« On a fait l'exercice de se laisser aller à partir d'un certain point où la dame pourrait s'être jetée à l'eau, on s'est laissé porter par le courant pour voir si on pouvait, rendu au bout, voir si on pouvait faire un certain travail », indique M. Cormier.

Les plongeurs ont poussé les recherches jusque dans un secteur à l'est de la marina de Chicoutimi.

La glace a rendu certains secteurs inaccessibles. D'autres recherches pourraient être effectuées au printemps, si Isabelle Lévesque n'est pas retrouvée d'ici là.

Malgré le départ des plongeurs, l'enquête demeure ouverte à la Sécurité publique de Saguenay.

Fin des recherches pour la famille

Mardi matin, les proches d'Isabelle Lévesque ont envoyé un communiqué aux médias pour annoncer qu'ils cessaient leurs recherches et qu'ils laissaient les policiers faire leur travail.

La famille indiquait également qu'elle n'accorderait plus d'entrevues au sujet de la disparition de la femme de 32 ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine