Après avoir poussé comme des champignons en bordure des routes depuis trois ans, les cabanes des employés de garage en lock-out sont en démolition, en vue du retour au travail, le 25 janvier prochain.

Au lendemain de l'entente de principe intervenue entre la corporation des concessionnaires et le syndicat, les employés de garage commencent à fermer boutique après presque trois ans à la rue.

Le contenu de l'entente reste confidentiel jusqu'à ce qu'elle soit soumise aux syndiqués dans une semaine, soit le 23 janvier prochain.

C'est l'arbitre nommé par Québec avant Noël, Denis Gagnon, qui doit statuer avec les deux parties des modalités du protocole et des conditions de retour au travail.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine