Retour

Dolbeau-Mistassini : Century Aluminium abandonne son projet d’aluminerie

Le projet de construction d'une aluminerie de la compagnie américaine Century Aluminium dans le secteur de Dolbeau-Mistassini est abandonné.

Le contrat d'exclusivité qui liait Century Aluminium, Dolbeau-Mistassini et ses partenaires est maintenant terminé.

La compagnie ne serait pas parvenue à s'entendre avec Québec sur le prix de l'électricité. D'autre part, le marché de l'aluminium n'est pas favorable aux investissements.

Le préfet de la municipalité régionale de comté (MRC) Maria-Chapdelaine, Jean-Pierre Boivin, a reçu une lettre de la compagnie de Chicago qui confirme l'abandon du projet.

M. Boivin garde tout de même certains espoirs. « Je vous dirais qu'il est sur la table, il est encore ouvert, il n'est pas sur une tablette, croit-il. Le président termine sa lettre en nous disant qu'en fonction de l'évolution des marchés et en fonction de [comment] le gouvernement du Québec pourrait revoir sa position ou offrir d'autres avantages pour une compagnie comme la leur, il pourrait rouvrir le dossier. »

De son côté, l'économiste de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) Marc-Urbain Proulx déplore l'abandon du projet d'aluminerie au Lac-Saint-Jean.

Il est convaincu que le gouvernement devrait favoriser la construction d'une nouvelle aluminerie dans le nord du Québec.

M. Proulx rappelle que l'emploi est en déclin au Saguenay-Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord, des régions qu'il appelle des carrefours de l'énergie.

L'économiste de l'UQAC pense qu'Hydro-Québec devrait utiliser l'énergie de la nouvelle ligne Chamouchouane-Bout-de-l'Île, qui va passer près de La Doré, pour alimenter une nouvelle aluminerie.

« Je pense qu'il faut poser un point d'interrogation à cette ligne-là, ou du moins à quoi servirait cette ligne-là, dit-il. On peut penser qu'elle va servir à alimenter Montréal, on peut penser qu'elle va servir à alimenter éventuellement l'Ontario, l'exportation d'hydroélectricité vers l'Ontario ou les États-Unis, mais elle pourrait servir aussi à amener une aluminerie dans cette région. »

Québec avait confirmé à la fin d'avril être en discussions avec l'entreprise américaine Century Aluminium pour la construction d'une nouvelle aluminerie au Lac-Saint-Jean.

Le projet actuel de l'aluminerie prévoyait la création de 700 emplois. Les élus ont déjà entamé des discussions avec d'autres entreprises.

Plus d'articles

Commentaires