Retour

Dolbeau-Mistassini : le service de chirurgie menacé selon le syndicat

Le service de chirurgie de l'hôpital de Dolbeau-Mistassini serait menacé par les coupes de 18 millions de dollars dans le réseau régional de la santé.

Ces compressions seront en vigueur d'ici le printemps prochain.

Le syndicat représentant les infirmières de l'établissement craint que le Centre intégré universitaire de santé et services sociaux (CIUSSS) sabre les services qui seront jugés moins performants. Or, certains services à l'hôpital de Dolbeau-Mistassini, comme le bloc opératoire, ne rencontreraient pas les cibles de performance établies par ministère.

La présidente du Syndicat des professionnels en soins infirmiers et cardiorespiratoires Maria-Chapdelaine, Pauline Paradis, craint que le service de chirurgie ne soit réduit à sa plus simple expression. « Ce serait une catastrophe pour la population », dit-elle.

Elle explique qu'advenant le cas où le CIUSSS décidait de ne garder la salle d'opération ouverte seulement du lundi au vendredi entre 8h et 16h, de nombreux cas urgents ne pourraient plus être traités à Dolbeau-Mistassini. Elle songe entre autres aux accouchements, aux césariennes d'urgence, et aux cas de traumas multiples. Mme Paradis croit que dans cette situation, les ambulanciers seraient détournés vers Alma ou Roberval.

Les élus préoccupés

Pour sa part, le conseil municipal de Dolbeau-Mistassini est très inquiet pour la survie du projet de modernisation du bloc opératoire de l'hôpital. Ce projet est évalué à 9 millions de dollars. Lors de la séance du conseil mardi soir, les élus municipaux doivent déposer une résolution pour exiger la nomination de représentants du nord du Lac-Saint-Jean au conseil d'administration du CIUSSS.

Le maire Richard Hébert et ses conseillers se préparent à mobiliser la population de la MRC Maria-Chapdelaine derrière cet enjeu.

D'après les informations de Dominique Rivard.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine