Retour

Dossier d’Yves Martin : le juge Michel Boudreault s’explique devant le Conseil de la magistrature

Le Conseil de la magistrature a entendu les explications du juge Michel Boudreault à Québec, lundi, qui a demandé un complément d'information à un policier avant de refuser la remise en liberté d'Yves Martin.

L'accusé et sa sœur Émilie avaient déposé une plainte formelle au Conseil de la magistrature, affirmant qu'Yves Martin n'avait pas eu droit à la présomption d'innocence et que le juge a fait preuve de partialité en faisant une enquête parallèle.

Yves Martin est accusé de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort de trois membres d'une même famille, le 1er août 2015, dans le rang Saint-Paul.

Selon le journal Le Quotidien, le juge Michel Boudreault a affirmé devant le Conseil de la magistrature qu'il regrettait ce qui s'était passé et qu'il n'avait pas besoin de questionner un policier sur la ligne jaune continue du rang Saint-Paul pour rendre sa décision. Celle-ci était d'ailleurs déjà écrite, a indiqué le juge Boudreault.

Le Conseil de la magistrature devra décider si le juge a commis une faute déontologique. Le dossier a été mis en délibéré. Le Conseil remettra une recommandation au ministre de la Justice.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine