Un petit hydravion de type Aéronca AR15, s'est écrasé vers midi, dimanche, dans la rivière Saguenay à la hauteur de Saint-Félix-d'Otis.

Le pilote et le passager qui se trouvaient à bord sont sains et saufs.

L'appareil possédait une balise de détresse qui s'est déclenchée, ce qui a alerté le Centre de recherche et de sauvetage des Forces armées canadiennes de Trenton en Ontario. Celui-ci a alors avisé la Garde côtière canadienne de l'écrasement. C'est elle qui a coordonné l'opération de sauvetage.

« Il y a plusieurs unités qui ont été mandatées à se déplacer vers le cessna. Il y avait notamment un bateau de croisière, La Marjolaine 2, qui était dans le secteur. Il y avait aussi un zodiac avec deux bons samaritains à bord. Ce sont eux d'ailleurs qui ont récupéré les deux personnes », explique le porte-parole de la Garde côtière, Michel Plamondon.

Les deux hommes, un dans la cinquantaine et l'autre dans la soixantaine, ont ensuite été amenés dans l'arrondissement de La Baie où des ambulances les attendaient.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a ouvert une enquête pour comprendre les circonstances de l'accident.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine