Retour

Effondrement d’une passerelle à Sainte-Rose-du-Nord : l’enquête progresse

Les enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports (BST) ont terminé leurs analyses de la rampe d'accès qui s'est effondrée mercredi, à Sainte-Rose-du-Nord, et ont quitté la petite municipalité.

Un texte de Chantale Desbiens

Le maire de Sainte-Rose-du-Nord, Laurent Thibeault, affirme qu'ils n'ont pas eu besoin de transporter la plateforme et la passerelle dans leur laboratoire d'Ottawa pour des expertises plus poussées.

« La plateforme semble avoir été conçue de la bonne façon, ce n'est peut-être pas là le problème, a précisé M. Thibeault à l'émission Café, boulot, Dodo. C'est ce qu'on attend de leur part, de nous dire dans l'expertise qu'ils ont faite c'est quoi qui a constitué cette catastrophe. »

Le maire de Sainte-Rose-du-Nord croit d'ailleurs que le rapport d'enquête sera réalisé rapidement.

« Ce ne sera pas quelques mois, dit-il. Ça va être probablement beaucoup plus court parce que j'ai parlé avec le responsable de l'enquête et il m'a dit : "on a déjà une bonne idée de ce qui s'est passé, on est mesure de livrer un rapport et des messages ou encore des recommandations." »

Le BST a également autorisé la municipalité à reprendre possession du quai et de la passerelle et des pontons. Sainte-Rose-du-Nord a décidé de retirer les équipements de l'eau et de mettre fin à la saison nautique. Les bateaux ne peuvent plus accoster au quai.

Quatorze personnes ont été blessées quand la passerelle a fait une chute de près de six mètres.

Plus d'articles

Commentaires