Retour

Élections à Saint-Bruno : un « J'aime » sur Facebook se transforme en plainte

Le maire sortant de Saint-Bruno, Réjean Bouchard, a porté plainte contre le directeur de la MRC Lac Saint-Jean-Est, Sabin Larouche, au Commissaire à l'éthique et à la déontologie du Québec et au Directeur général des élections.

Réjean Bouchard reproche au directeur de la MRC d'avoir cliqué « J'aime » sur une publication Facebook de « Spotted Ville Saint-Bruno du lac saint jean [sic] » dans laquelle on invite des candidats à se présenter contre le maire sortant et les conseillers municipaux actuels.

Réjean Bouchard pense que Sabin Larouche a enfreint les règles de neutralité associées à son poste en approuvant ce commentaire.

« Il occupe actuellement la plus haute fonction d'un fonctionnaire municipal et celui-ci doit être un exemple à tous les niveaux pour les gens qui encadrent la MRC Lac-Saint-Jean-Est », déplore M. Bouchard.

À la suite de la controverse liée à cette publication, Sabin Larouche a retiré sa mention « J'aime », après quoi le commentaire a été supprimé.

Les publications publiées dans ce groupe sont anonymes. Ceux qui souhaitent s'exprimer sur cette page au nom de « Spotted » doivent en faire la demande à l'administrateur.

Les déchets de la discorde

Le maire de Saint-Bruno a par ailleurs indiqué qu'il maintenait son intention de déposer une injonction visant à empêcher l'arrivée des déchets du Saguenay au site d'Hébertville-Station.

La municipalité entend entamer les démarches le 1er décembre.

« La MRC Lac-Saint-Jean-Est et la Régie des matières résiduelles sont au courant que, sur la table, il y a un projet d'injonction. Nous, ce qu'on leur demande, c'est de traiter la municipalité de Saint-Bruno comme une vraie partenaire », indique-t-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine