Retour

Élections dans Chicoutimi : les libéraux ne multiplieront pas les annonces

Le premier ministre Philippe Couillard passe la journée dans la circonscription de Chicoutimi pour faire campagne avec la candidate du Parti libéral en vue de l'élection partielle, Francyne T. Gobeil. Ils visiteront l'entreprise Pro Sag Mécanique, en après-midi.

En entrevue à l'émission Café, boulot, Dodo, Philippe Couillard toutefois affirmé qu'il ne faut pas s'attendre à un déferlement d'annonces du gouvernement durant la présente campagne pour l'élection partielle dans Chicoutimi.

Selon M. Couillard, les électeurs n'aimeraient pas que le gouvernement intervienne pour faire des annonces électorales.

Le premier ministre croit aussi que Francine T. Gobeil sera en mesure de faire cheminer les dossiers et les projets de la circonscription si elle est élue le 11 avril.

« Notre candidate Mme Gobeil connaît très bien le comté, elle connaît très bien les besoins et les dossiers prioritaires, souligne Philippe Couillard. Elle va s'exprimer sur des engagements qu'elle va prendre et des dossiers qu'elle va faire avancer et on va certainement faire en sorte, advenant le cas, ce que je souhaite, que les électeurs lui fassent confiance, que ces dossiers-là progressent. Mais on ne veut pas faire de festival d'annonces durant la campagne électorale, je ne pense pas que ce soit correct de faire ça. »

Parmi les dossiers importants, Philippe Couillard cite la rénovation du Centre Georges-Vézina pour laquelle des investissements de Québec sont attendus.

Investissements en forêt

Par ailleurs, Philippe Couillard soutient que son gouvernement prévoit des investissements sans précédent dans le secteur de la forêt dans le budget Leitao déposé jeudi.

Le premier ministre précise que le gouvernement a voulu agir pour réduire le coût de la fibre et réaliser des interventions qui sont compatibles avec les accords commerciaux internationaux.

« C'est toujours la même chose en forêt, dit-il. Lorsqu'on agit pour soutenir l'industrie, on s'expose parfois à avoir des recours des autres pays sur nos pratiques. On a été très prudents. On a bien choisi avec l'industrie les endroits où on intervient, mais encore une fois, c'est un niveau d'intervention sans précédent. »

Premier budget Trudeau

Philippe Couillard a aussi fait part de ses attentes concernant le budget fédéral qui sera présenté mardi, à Ottawa. Il est convaincu que le gouvernement Trudeau va confirmer les investissements dans le programme d'infrastructures, ce qui permettrait de débloquer plusieurs projets dans la région.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine