Retour

Élections : la FTQ satisfaite des résultats au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Même si la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) souhaitait l'élection d'au moins deux députés néo-démocrates dans la région, la centrale est satisfaite des résultats de l'élection de lundi.

Pendant la campagne, la FTQ avait publiquement appuyé les candidats néo-démocrates. La centrale avait particulièrement ciblé les circonscriptions de Lac-Saint-Jean et de Jonquière. Le syndicat avait aussi incité les électeurs à voter pour le parti de Thomas Mulcair.

En entrevue à Café Boulot Dodo, le représentant régional de la FTQ, Marc Maltais, affirme tout de même être satisfait des résultats finaux, surtout avec l'élection de Karine Trudel dans Jonquière.

Dans Lac-Saint-Jean, la néo-démocrate Gisèle Dallaire n'a pas réussi à déloger le député conservateur sortant Denis Lebel. Marc Maltais affirme que c'est une preuve que M. Lebel est très apprécié dans sa circonscription.

Dans Chicoutimi-Le Fjord, l'élection du libéral Denis Lemieux est vu d'un bon œil par Marc Maltais, qui estime qu'il s'agit d'un élu qui « connaît bien les dossiers économiques régionaux. » Selon M. Maltais, Denis Lemieux « gagne à être connu ».

Changement de garde

Pour le représentant régional de la FTQ, l'important était surtout de défaire le gouvernement Harper à Ottawa. L'élection d'un gouvernement libéral majoritaire est de bon augure selon lui. « Il y a eu beaucoup de promesses de Justin Trudeau et de ses troupes, explique M. Maltais. Reste à voir comment ça va se matérialiser au niveau législatif. On espère avoir encore plus de dialogue avec ce gouvernement. »

Il souhaite entre autres que le nouveau gouvernement libéral réinvestisse dans les infrastructures pour créer des emplois. Il espère aussi un assouplissement des règles de l'assurance-emploi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine