Les Entreprises-Jeunesse ont tenu, samedi, leur encan annuel à la Pulperie de Chicoutimi. Toutes sortes d'objets, dont des meubles, des bijoux et d'autres pièces antiques ont été offerts aux enchères.

Les quelque 28 000 $ amassés permettront à l'organisme de poursuivre sa mission, c'est-à-dire aider les jeunes en difficulté dans leur réinsertion sociale et professionnelle.

« On touche à peu près une trentaine de personnes par année en insertion, que ce soit pour une insertion de six mois, que ce soit pour un stage de trois semaines. On a des gens qu'on aide aussi de manière thérapeutique. Ce sont des gens qui ne retourneront pas au marché du travail, mais qui ont besoin d'un environnement pour évoluer donc c'est chez nous qu'ils viennent être placés », explique la directrice générale des Entreprises-Jeunesse, Sonia Lemay.

L'encan est le moyen de financement principal de l'organisme.

Plus d'articles

Commentaires