Retour

Enquête sur des échanges de matériel pornographique  à l’école secondaire des Grandes-Marées

La Sûreté du Québec (SQ) mène une enquête sur une affaire d'échange de matériel pornographique entre certains élèves de l'école secondaire des Grandes-Marées de l'arrondissement de La Baie.

Des jeunes filles auraient pris des photos osées d'elles-mêmes et les auraient envoyées à leur ami de cœur. Un groupe d'adolescents se serait partagé ces photos.

Aucun adulte ne serait impliqué dans cette affaire, selon les policiers qui ont interrogé plusieurs suspects.

Le porte-parole de la SQ, Jean Tremblay, précise que l'enquête pourrait mener à des accusations de possession et de distribution de matériel de pornographie juvénile.

« On parle de réseau, dit-il. Par contre réseau ici, ça n'implique pas des personnes majeures. Ce n'est pas un réseau structuré qui faisait de l'échange ou de l'exploitation d'enfants sur Internet, ce genre de dossier là. Ce qu'on sait d'après les rencontres qu'on a présentement c'est qu'il n'y a probablement personne qui avait des intentions malicieuses dans cet événement-là. »

La Commission scolaire des Rives-du-Saguenay préfère ne pas commenter la situation puisqu'une enquête est en cours.

La porte-parole de la commission scolaire, Hélène Aubin, confirme toutefois que des actions ont été prises et que la direction de l'école secondaire des Grandes-Marées a fait une tournée des classes pour sensibiliser les jeunes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine