Une enseignante suppléante en arts de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay a trouvé un moyen original de transmettre son savoir aux jeunes. Monique Bouchard utilise Juliette, une marionnette aux allures de sorcière, afin de se rapprocher des élèves et de leur faire comprendre ce qu'est l'intimidation.

« Quand on fait de la suppléance depuis longtemps, c'est difficile de créer des liens rapides avec les élèves qu'on voit une heure. Alors, si je fais plusieurs écoles ou plusieurs groupes dans une journée, je vais vous dire qu'à chaque fois, je dois recommencer à faire des liens et c'est difficile. Là, vous avez vu comment c'est facile quand c'est Juliette qui leur pose des questions, qui les approche », explique Monique Bouchard.

Ce n’est pas un hasard si Juliette a les cheveux en bataille et le nez croche. Monique Bouchard souhaite ainsi faire comprendre aux enfants le sens du mot intimidation. Elle fait réfléchir les jeunes de sa classe.

« Elle est belle et elle nous fait toujours rire! », dit Noah Boudreault à propos de sa petite enseignante.

L'utilisation de Juliette a fait ses preuves dans les différentes classes où Monique Bouchard enseigne. Les élèves sont plus calmes et plus attentifs en sa présence.

D’ailleurs, Monique Bouchard aimerait bien que d’autres enseignants lui emboîtent le pas.

D’après le reportage de Jessica Blackburn

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine