Retour

Éric Dubois sur le terrain avec le caucus québécois du NPD

Le caucus québécois du Nouveau Parti démocratique (NPD) est venu appuyer le candidat Éric Dubois, dans le cadre de l'élection partielle qui aura lieu le 18 juin dans la circonscription Chicoutimi-Le Fjord.

Dimanche, le candidat Éric Dubois s'est rendu sur le terrain en compagnie entre autres de la députée Ruth Ellen Brosseau ainsi que du lieutenant du Québec pour le NPD, Alexandre Boulerice.

Alexandre Boulerice a d'ailleurs profité de son passage pour commenter l'approche des libéraux sur la surtaxe imposée par le gouvernement américain sur les produits de l'aluminium.

« À vouloir essayer de ne pas trop déranger M. Trump, ça n’a pas donné de gros résultats et aujourd’hui c’est nous autres qui risquons d’en payer le prix. Maintenant on demande aux libéraux : "Qu’est-ce que vous allez faire pour protéger les jobs ici dans la région?" Parce qu’on entre dans une guerre commerciale, mais l’important c’est que les travailleurs puissent conserver leur emploi », a précisé Alexandre Boulerice.

Éric Dubois se présente comme une voix différente de celle des libéraux et des conservateurs à Ottawa.

« Je pense qu’on représente clairement l’alternative politique pour Ottawa avec une voix forte pour les travailleurs et travailleuses », lance le candidat.

Le candidat dans Chicoutimi-Le Fjord était très heureux de recevoir le soutien du caucus. « Chicoutimi-Le Fjord a été abandonné pendant deux ans par les Libéraux. Maintenant ça prend un interlocuteur qui connait les dossiers, quelqu’un qui va être capable de rassembler les bonnes personnes autour d’une table pour discuter des enjeux. »

La députée néo-démocrate de Jonquière, Karine Trudel, était aussi présente.

Cet appui du caucus québécois du NPD survient une semaine après la visite du chef du parti Jagmeet Singh à Saguenay.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité